Valérie Roger

Grand Palais

Historienne de l’Art, spécialisée en sculpture, et en art moderne et contemporain.

Valérie Roger est auteur de deux Mémoires de DEA, en art médiéval, « Rodin et les maîtres du Moyen âge », et en art moderne, « La querelle de l’Art Sacré ». 

Elle débuta sa carrière aux côtés de Dominique De Menil, aux archives Marie-Alain Couturier, Paris. A son contact,  elle put confirmer son désir d’explorer la diversité des cultures et des champs élargis de l’histoire des arts. Elle constitua pour la  Menil Foundation (Paris/Houston), une documentation sur l’ Art sacré contemporain. Ces archives sont aujourd’hui conservées au Yale University Institute of Sacred Music .

En raison de son mémoire sur Rodin, elle entra au  Wildenstein Institute   (de 1991 à 2002), en tant que chercheur.  A la tête du Département Sculpture, elle dirigea le bureau et les archives Auguste Rodin. Après plus de 10 ans de recherches au niveau international sur l’oeuvre du sculpteur Houdon, Daniel Wildenstein lui confia l’Authorship du Catalogue Raisonné Jean-Antoine Houdon. Ses travaux aboutirent à la rédaction d’ un corpus de commentaires techniques, historiques et analytiques pour un millier d’épreuves recensées. Elle est dorénavant régulièrement consultée en tant que spécialiste-expert du sculpteur.

Du fait de son expérience, le  Comité Francis Picabia, l’employa comme responsable de la méthodologie du Catalogue Raisonné F. Picabia (de 2005 à 2009). Ainsi que comme « chargée de recherche » (années 1940-50).

Depuis, particuliers, marchands, artistes et ayants droits, ont fait appel à ses services de consultante.

VArt.conseil intervient en conseil, recherche et expertise, élaboration de catalogues, communication et formation.

Valérie Roger est membre de la SGDL et du Syndicat national de la presse artistique française (SPAF). Elle est référencée dans le guide international des experts et spécialistes (guide Armand ISRAEL). Son titre de Conférencière nationale lui confère le droit de parole dans les musées nationaux.